Bienvenue sur le site officiel du District Autonome de YAMOUSSOUKRO|mardi 30 mai 2017
  • Suivez-nous sur

cérémonie de signature de convention entre le District Autonome de Yamoussoukro et la SIPRA le 11/12/2015 

Sipra

Dans la mise en œuvre de sa mission de développement économique, le Gouverneur  du District autonome de Yamoussoukro, Docteur Augustin THIAM  a  sollicité l’appui du Groupe «  Société Ivoirienne de Production Animale » (SIPRA).

Le Groupe SIPRA, qui intervient dans la commercialisation d’aliments de bétails, de poussin, de poulet et d’œufs, à accepté d’accompagner le District dans un projet cher au Docteur Augustin THIAM à savoir l’insertion des jeunes dans le tissus professionnel. Pour ce faire, les deux entités ont résolus d’organiser en coopérative, les jeunes agriculteurs du District Autonome de Yamoussoukro à l’effet de produire, du maïs devant servir à la fabrication d’aliments de bétail.

C’est dans cette optique que le vendredi 11 décembre 2015, une convention à été signée à la Fondation Felix Houphouet Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro, officialisant ainsi ce partenariat entres les deux structures.                                                                                                          Cette union aura pour objectif majeur de :

  • garantir aux paysans et aux coopératives agricoles en activité sur le territoire du District autonome et intervenant dans lesdits projets, un prix rémunérateur et l’achat effectif de toutes leurs productions ;
  • faire bénéficier aux paysans et aux coopératives de producteurs de maïs l’encadrement des partenaires au développement rural tels que l’ANADER et le CNRA.

Ce partenariat signé par les parties, présente plusieurs avantages à savoir :

  • l’amélioration des conditions de vie (achat de toutes les récoltes à un prix rémunérateur)
  • l’amélioration des conditions de travail des paysans (encadrement des partenaires au développement rural),
  • création d’emplois débouchant sur la résorption en partie du chômage.

Il faut souligner  que ce projet, va créer cinquante (50) emplois directs qui dans sa phase pilote et plus de mille (1000) emplois à terme dans sa phase de vulgarisation. Notons également qu’il a reçu l’adhésion totale des populations bénéficiaires au regard de l’enthousiasme qu’il  a suscité dans les localités visitées.

 

Ajouter un commentaire